Medias241.com-GABON-LA CHINE INTÉRESSÉE PAR LE FER DU GABON

En discussion avec les autorités gabonaises depuis quelques années pour le lancement d’une exploitation de fer au Gabon, le groupe Genmin Limited a annoncé ses intentions d’une demande de 16 millions de tonnes de minerai de fer de Baniaka, un projet situé dans la province du Haut-Ogooué, de la part de la Chine.

La junior minière australienne Genmin Limited, active dans le secteur minier, notamment le fer, a annoncé hier, mercredi 12 janvier, la conclusion d’un deal plus que souple avec Jianlong Groupe, le deuxième sidérurgiste privé chinois.

Étalée sur deux ans, le contrat entre les deux acteurs porte sur la vente annuelle de 2 millions de tonnes de minerai de fer en morceaux et de fines, provenant de la mine de Baniaka situé au Sud-est du Gabon.

« Nous sommes heureux d’annoncer un protocole d’accord avec le groupe Jianlong pour 2,0 Mtpa de produits de minerai de fer de Baniaka. Il s’agit de notre troisième MoU en un mois (Minmetals, CDSS, et maintenant Jianlong) pour une demande totale de 16Mt de produits de minerai de fer de Baniaka », annoncé Genmin Limited dans un tweet le 11 janvier.

Avant cet accord, le groupe Australien avait déjà conclu en décembre dernier, deux accords avec des entreprises chinoises pour le même produit. Ce qui porte à 16 millions de tonnes, la demande chinoise de fer. Soit 12 millions de morceaux de fer et 4 millions de fines.

Mais ces accords doivent avoir l’approbation des autorités gabonaises, alors que les transactions, elles, pourraient aboutir d’ici juin 2023.

SL