ECONOMIE : « LA FRANCE RESTE LE 2ème PARTENAIRE COMMERCIALE DU GABON »

Périple diplomatique du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, questions domestiques notamment celles en rapport avec l’amélioration des conditions des vies des populations, telles ont été les principaux points évoqués par le porte-parole de la présidence de la République, Jessye Ella Ekogha, ce 17 novembre 2021, au cours d’une conférence de presse qu’il a animé. A cette occasion il est revenu sur les relations historiques entre le Gabon et la France. « Sur le plan économique, la France reste le deuxième partenaire commerciale du Gabon. » A-t-il confié.

Le récent agenda chargé du Président de la République gabonaise a, au cours de ces derniers semaines fait les choux gras de la presse gabonaise. L’étape de la France et la visite à l’Elysée du numéro un gabonais reste toutefois le fait plus commenté de cette tournée diplomatique, d’autant plus que le Gabon a entrepris depuis le processus d’adhésion au Commonwealth. Ce qui pour certains aurait causé un malaise dans la relation entre le Gabon et la France.

Revenant sur cette actualité qui ne manque pas d’interprétation, Jessye Ella Ekogha a tenu à restituer les choses dans leur contexte rappelant que « sur la relation qui existe avec la France, on a un lien historique avec ce pays, qui se retranscrit par de bonnes relations sur plusieurs pans, non sans préciser que « sur le plan économique, la France reste le deuxième partenaire commerciale du Gabon. »

Le porte-parole du palais Rénovation du bord de mer de Libreville est par ailleurs revenu sur la volonté d’ouverture du chef de l’Etat gabonais. « Le président de la République travaille avec toutes les personnes qui peuvent avoir un impact positif pour le Gabon et sur le développement du pays au bénéfice des populations. Que ce soit l’Angleterre, le continent Asiatique, le continent Américain et même le continent Africain. »