ECONOMIE : « LE DEPLACEMENT EN ARABIE SAOUDITE A ÉTÉ L’OCCASION D’ATTIRER DE NOUVEAUX INVESTISSEURS AU GABON »

Invité sur les ondes de la Radio Urban FM 104.5, le porte-parole de la présidence de la République gabonaise, Jessye Ella Ekogha est revenu sur la tournée diplomatique « très intéressante et fructueuse » du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba. Lequel a séjourné en Arabie Saoudite du 26 au 28 octobre 2021, où il prenait part à la 5e édition du Forum international sur les investissements.

Placé sous le thème « Investir dans l’humanité » ce forum tout comme le séjour à Riyad du chef de l’Etat a été l’occasion pour lui d’attirer de nouveaux investisseurs au Gabon. L’annonce de la mise en place du fonds vert de l’Arabie Saoudite rejoint la préoccupation du Gabon en la matière. En effet, les deux pays producteurs de pétrole entendent sortir de cette dépendance pour bâtir une économie plus verte et plus durable.

Le chef de l’Etat n’a ménagé aucun effort au cours de ce séjour. C’est dans ce contexte qu’a été signé un accord entre la chambre de commerce d’Arabie Saoudite et l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) pour faciliter l’arrivée de nouveaux investisseurs au Gabon, ce qui permettra de créer plus d’activités et plus d’emplois. Des investisseurs saoudiens sont déjà présents dans le Haut-Ogooué.

Jessye Ella Ekogha n’a pas manqué de rappeler qu’il s’agissait pour Ali Bongo Ondimba de « son premier déplacement officiel à l’étranger depuis plusieurs années ». L’Arabie Saoudite reste « cher au cœur du Président de la République ». Pour rappel, c’est à Riyad, en octobre 2018, que celui-ci avait été victime d’un AVC. C’est grâce à la qualité des soins administrés qu’il a depuis, pu retrouver sa santé.