ECONOMIE : SETRAG VA ACCROÎTRE SA CAPACITÉ DE TRANSPORT DE MARCHANDISES DE 7 MILLIONS DE TONNES

L’entrée de l’Etat gabonais et de Meridian au capital de la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG), matérialisé ce 08 septembre 2021, par la signature d’un accord, va permettre à l’exploitant gabonais du chemin de fer d’accroître sa capacité de transport de marchandises de 7 millions de tonnes.

Selon Jessye ELLA EKOGHA, conseiller spéciale du président de la République, « l’impact sur l’économie du pays sera majeur. La capacité de transport de marchandises passera de 12 à 19 millions de tonnes. » De plus, ce nouvel accord permettra d’améliorer significativement l’expérience des voyageurs de la SETRAG.

Cette entrée au capital, « voulue par le Président de la République Ali Bongo Ondimba et supervisé par le Coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin …témoigne de la volonté de notre pays de financer ses grandes infrastructures à fort rendement économique et social par des moyens innovants, en faisant appel au privé et en limitant son endettement. » Grace elle, l’Etat gabonais acquiert 9% du capital de la SETRAG.

Si la SETRAG se taille toujours la plus grosse part avec 51% des actions, Meridiam s’est pour sa part octroyé 40% des parts de la filiale du groupe Eramet, et s’engage par ailleurs à contribuer de l’ordre de 40 millions d’euros au financement de SETRAG et à apporter son expertise ferroviaire pour assurer le développement du futur Transgabonais.

Leave a Reply