ECONOMIE : UN ACCORD POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE FORESTIER

Le ministre de la Forêt Lee White, et son homologue chinois Hu Zhangcui, ont signé le 4 septembre 2019, un protocole d’accord en vue de favoriser la bonne gouvernance des forêts et des zones protégées.

« Nous venons de signer un protocole avec nos homologues de Chine. Ce protocole va faire une fondation pour la collaboration entre nos deux pays sur la bonne gouvernance de la forêt. Ce sera pour veiller au respect des lois au Gabon et en Chine dans l’exploitation forestière. C’est sur la bonne gestion des aires protégées, des sites et des patrimoines, à travers des échanges techniques entre nos deux pays ».

A travers ce protocole, le Gabon attend beaucoup dans les domaines très sensibles que sont la gestion durable de la forêt, la transformation du bois via la promotion des échanges de technologies. «L’affaire du Kevazingogate est derrière nous », glisse Lee White.

Regrettant la mauvaise presse des entreprises chinoises opérant dans le secteur forestier, Hu Zhangcui a souligné que « quelques entreprises individuelles ne peuvent pas représenter ni entacher tout le travail des autres ».

Décidée à rectifier le tir et à accompagner le Gabon, elle a signé avec Lee White sur place à Nkok, ce partenariat pour l’installation du Bureau du comité national de reboisement en Chine.

« Ce nouveau partenariat est notre vision commune sur la gestion durable des forêts », a indiqué Hu Zhangcui.

Rhona Charline M’WENKONDET

Leave a Reply

Your email address will not be published.