Fibre optique : Bientôt l’exploitation du réseau d’interconnexion entre  le Gabon et le Congo

Le ministre gabonais de la Communication, de l’économie numérique et de la poste, invité au Salon international des nouvelles technologies et de l’innovation (Osiane) qui vient de se tenir à Brazzaville, au Congo, a annoncé la tenue, dans les tout prochains jours, à Libreville, d’un comité au cours duquel les deux pays vont procéder aux derniers réglages liés à la phase d’interconnexion de la fibre optique entre eux.

 Le ministre Guy Maixent Mamiaka a donné l’information à l’issue d’un entretien qu’il a eu avec son homologue congolais, Léon Juste Ibombo. Les enjeux de la rencontre de Libreville, a-t-il indiqué, sont notamment économiques et sociaux. « La fibre optique va favoriser la fluctuation des informations entre les deux pays, ainsi que l’hébergement d’opérateurs de tous types qui vont l’utiliser. C’est une valeur ajoutée entre les deux Etats et même au sein de la sous-région d’Afrique centrale dans le domaine du numérique », a-t-il indiqué.  

Abordant le point sur sa participation au salon Osiane, le ministre Guy Maixent Mamiaka  a déclaré: « Il était important que mon pays marque sa présence à cet événement pour exprimer sa solidarité à toutes les rencontres qui participent à la mise en relief du leadership de la sous-région dans le domaine numérique ».

Interrogé à son tour sur la prochaine réunion de Libreville, Léon Juste Ibombo, a expliqué que « l’interconnexion entre les deux pays est déjà physiquement opérationnelle. Au prochain comité, il va s’agir du début de la phase d’exploitation du réseau ».

Le ministre congolais a aussi signifié qu’il y a nécessité d’élaborer un calendrier de travail entre les experts du Gabon et du Congo-Brazzaville, en vue de renforcer des échanges réguliers dans la perspective de l’opérationnalité du réseau.   

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.