GABON :  CHUTE DES EXPORTATIONS DE PÉTROLE BRUT DE 20%

Les exportations de pétrole du Gabon ont chuté de 20,2% au premier trimestre de l’année 2020, pendant cette période de pandémie de covid-19, plombées en particulier par la chute de la demande, selon les données publiées cette semaine, par la direction générale de l’économie et de la politique fiscale.

Les exportations de pétrole brut ont chuté de 20,2% à 2,35 millions de tonnes métriques, en raison de la faiblesse de la demande, en lien avec la surabondance de l’offre internationale. En revanche, la production nationale se porte bien. Elle a a progressé de 5,3% à 2,78 millions de tonnes contre 2,64 millions en 2019. Comme c’était le cas l’année dernière, la hausse de la production nationale de pétrole brut s’est poursuivie au terme du premier trimestre de 2020. C’est la conséquence logique de la poursuite des travaux d’amélioration des rendements des champs matures et la montée en puissance du champ Simba expliquent cet accroissement.

Les prix moyens du brut se sont situés à 50,26 dollars le baril pour le Brent et 49,16 dollars le baril pour le panier de bruts gabonais, soit des baisses respectives de 20,5% et 21% par rapport au premier trimestre 2019. Cette évolution est liée à la crise de la Covid-19 qui a accentué la baisse de la demande de pétrole, exacerbée par la guerre des parts de marchés entre la Russie et l’Arabie Saoudite, après l’échec des négociations visant une nouvelle réduction de l’offre afin de soutenir les prix. Enfin, le taux de change moyen s’est amélioré de 3%, pour s’établir à 595,204 FCFA pour 1 dollar américain.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.