GABON : LA STRATÉGIE DES DOUANES POUR ÊTRE AU COEUR DE LA RELANCE ÉCONOMIQUE

Définir les orientations stratégiques en adéquation avec la politique douanière du Gouvernement, c’est l’objectif du comité de direction 2021 de la DGDDI (Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects). La séance s’est déroulée ce mercredi 24 mars 2021.

Les douanes gabonaises veulent être au cœur de la relance économique du pays. Autre ambition telle que traduite par son Directeur général, Boris Admina Atchoughou, ” faire de la douane gabonaise, une administration moderne, performante et vertueuse”. De plus, l’institution souhaite s’arrimer aux standards d’une administration moderne au sens de l’ Organisation Mondiale des Douanes (OMD) et afficher des performances.

A cet effet, plusieurs points centraux ont été définis au cours du comité de direction. Il s’agit pour l’institution de maximiser la liquidation et le recouvrement des recettes douanières, faciliter et sécuriser les flux commerciaux, redonner à l’administration des douanes, ses notes de noblesse et enfin, contribuer à la relance de l’économie nationale au sortir de la pandémie de la COVID-19.  L’atteinte de ces objectifs passe par 4 axes stratégiques.

La corruption étant un frein au bon fonctionnement des recettes douanières, l’un des axes prioritaires est la lutte contre la fraude, le contrôle et la facilitation des échanges afin d’optimiser les recettes. Pour une administration efficace et efficiente, un axe prioritaire est d’assurer le développement d’instruments et d’outils modernes, innovants et performants. Cela s’effectuera à travers le renouvellement du parc informatique par l’acquisition de 500 ordinateurs qui seront financés par la Banque Africaine de Développement (BAD), la réhabilitation du matériel vétuste et aussi la digitalisation des services. L’administration des douanes affiche en outre l’ambition de mettre en œuvre un nouveau type managérial.

Pour améliorer son classement, la direction générale des douanes gabonaises ambitionne de renforcer les capacités organisationnelles de l’administration en renforçant l’éthique et la déontologie des douanes. Le renforcement des partenariats sera également un axe développé, pour atteindre cet objectif d’être au cœur de la relance économique du pays.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x