GABON: TAUX DE CHÔMAGE COMPRIS ENTRE 20 ET 30%

Le ministre de l’Economie et de la relance, Jean-Marie Ogandaga, a déclaré à la presse au cours de ce mois de septembre 2020, que le taux de chômage au Gabon oscille entre 20 et 30% et il frappe surtout les jeunes. Mais le gouvernement, a-t-il ajouté, travaille d’arrache-pied pour accélérer davantage la diversification de l’économie et pour galvaniser les secteurs à forte demande d’emplois tels que l’agriculture, la pêche, le bois. Ces secteurs sont d’ailleurs des mines d’emplois, a-t-il assuré.

Dans le cadre du plan de relance de l’économie, le gouvernement met les bouchées doubles pour transformer structurellement l’économie nationale afin que les jeunes diplômés trouvent automatiquement l’emploi. ” Je n’apprécie pas les termes approximatifs. Il faut toujours donner des chiffres officiels. Nous avons un taux de chômage qui oscille entre 20 et 30% ”, a indiqué le ministre Jean Marie Ogandaga, à la presse ce mois de septembre 2020. Un taux de chômage auquel le gouvernement s’attaque de toutes parts. Le pays peut ainsi s’appuyer sur la construction et la réhabilitation de plusieurs centres de formation professionnels et sur la zone économique de Nkok qui est un fleuron industriel, pour tenter d’aplatir cette courbe du chômage. ” Ce n’est pas une fiction. Cette zone est la première zone économique de la sous-région. Elle crée des emplois et de la valeur ajoutée ”. Le Gabon s’appuiera également sur le secteur de la pêche comme annoncé précédemment pour créer des emplois. Il ambitionne de transformer sur place les poissons capturés dans les eaux territoriales par les armateurs de l’Union européenne (UE) pour qu’ils soient exportés déjà transformés et créent de la valeur ajoutée.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat