GABON : UN EMPRUNT DE 156 MILLIARDS DE FCFA POUR DONNER UN COUP DE FOUET A LA MACHINE ECONOMIQUE

Le Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, a présidé ce 3 août 2020, par visioconférence son premier Conseil interministériel axé sur l’examen de plusieurs Projets de textes, dont trois projets d’ordonnance autorisant l’Etat gabonais à emprunter au total 156 194 512 969 FCFA, en vue donner un nouveau coup de fouet à la machine économique.

A l’ordre du jour de ce Conseil interministériel, selon un communiqué publié par la Primature, des projets de loi et de décrets recouvrant plusieurs domaines dont le sport, le transport, le budget, la fonction publique. Au sujet de la relance de notre économie, le ministre Jean Marie Ogandaga, a axé sa communication sur le Projet d’Ordonnance autorisant l’Etat à contracter un emprunt d’un montant équivalent à 2 778 000 euros, soit 60 858 378 546 FCFA auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD). Puis un deuxième Projet d’Ordonnance autorisant l’Etat à contracter un emprunt d’un montant de 44 839 000 euros, soit 29 412 455 923 FCFA, auprès du Fonds Spécial Africa Growing Together, par le biais de la BAD agissant en qualité d’Administrateur du Fonds. Enfin un dernier Projet de texte qui autorise l’Etat à contracter toujours auprès de la BAD un emprunt d’un montant équivalent à 100 500 000 euros, soit 65 923 678 500 FCFA. Le ministre du Budget et des Comptes Publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye, a pour sa part proposé au Conseil un Projet de Décret instituant et fixant les modalités de versement d’une indemnité de risque aux personnels de santé dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.