HUGUES MBADINGA : ” LES PME GABONAISES EN MANQUE DE CAPACITÉS POUR BÉNÉFICIER DES MARCHÉS PUBLICS IMPORTANTS ”

Les entrepreneurs gabonais sont en nombre insuffisant mais plus encore, ils ne disposent pas des capacités nécessaires pour décrocher un grand nombre de marchés publics, a déclaré à la presse le ministre du Commerce Hugues Mbadinga Madiya, à la presse ce mois de septembre 2020. Cependant, le gouvernement se bat par tous les moyens pour les sortir de l’ornière avec notamment l’instauration de la charte de la sous-traitance remise récemment à Confédération patronale gabonaise (CPG).

Au niveau de l’État, le code des marchés publics est clair. Il donne accès à 30% des marchés publics aux PME gabonaises chaque année. Le gouvernement veut effectuer un plus grand pas en avant en appliquant cette mesure jusqu’aux marchés privés. ” Nous avons récemment soumis à la CPG une charte de la sous traitance pour faire en sorte que la question de l’octroi des marchés aux PME gabonaises soit centrale chaque fois que des marchés d’État sont passés ”, a souligné le ministre. Un autre instrument qui va les aider à croître est en gestation. C’est l’agrément PME. ” Cet agrément est un document administratif qui leur donnera des facilités au niveau fiscal, des impôts, des droits de douane et qui facilitera leur accès à la commande publique ”.

Pour le ministre, il ne faut pas se leurrer. L’État ne peut pas octroyer des marchés publics aux entreprises gabonaises par chauvinisme. ” Il faut se rendre à l’évidence que beaucoup de PME gabonaises n’ont peut-être pas certaines capacités. Il faut un processus économique assez long pour qu’elles parviennent à se développer et à concurrencer les autres entreprises ”.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat