LE GABON À VIENNE CONTRE LA CORRUPTION

Seraphin Ondoumba, commissaire membre de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), prend part à la 10eme Conférence des Etats partis de la Convention des Nations unies contre la corruption qui se tient du 2 au 4 septembre 2019, à Vienne, en Autriche. Une assise qui va réunir 150 pays.

Durant cette rencontre, plusieurs sujets seront discutés notamment ceux se rapportant aux bonnes pratiques et aux initiatives de prévention de la corruption. Au terme de cette rencontre, les différents participants devraient pouvoir aider la conférence à élaborer et à accumuler des connaissances dans le domaine de la prévention de la corruption. Ils devront être aussi en mesure de faciliter l’échange d’informations et d’expériences entre les Etats sur les mesures préventives.

La Convention des Nations unies contre la corruption est entrée en vigueur le 14 décembre 2005. C’est la convention mondiale la plus respectée et la plus complète contre la corruption. Elle oblige les Etats partis à mettre en œuvre une forte mesure détaillée contre la corruption qui affecte les lois, les institutions.

Le souhait est que les représentants gabonais à cette assise, viennent mettre en œuvre tout ce qu’ils auront appris à Vienne.


Berlaine MOUBOUENGOU

Leave a Reply

Your email address will not be published.