LOI DE FINANCES 2021 : PRIORITÉ AUX CONDITIONS DE VIE DES POPULATIONS

Les conférences budgétaires ministérielles ont débuté ce 11 août 2020, en vue de l’élaboration du projet de loi de finances 2021. Ce sont les ministres de l’Energie hydraulique, de la Communication et l’économie numérique, des Transports et de la Décentralisation, et du développement des territoires qui ont été les premiers à passer en revue les besoins prioritaires de leurs départements ministériels. L’une des grandes priorités de ce projet de budget concerne la mise en œuvre du grand projet de la Transgabonaise.

Ces conférences budgétaires ministérielles se déroulent au moment où la crise économique due à la pandémie de la Covid-19 continue de sévir. Il est donc question pour les ministres d’élaborer une stratégie commune basée sur l’amélioration des conditions de vie des populations au niveau des leurs départements ministériels. Cette stratégie va durer 3 ans. Ces conférences budgétaires ont commencé par les secteurs de l’eau, de l’énergie, et de la route parce que ce sont des éléments qui précèdent la croissance. Toutes les priorités et les besoins retenus seront intégrés dans le budget de l’État. « Aujourd’hui, il faut que nous fassions un budget à la hauteur de nos moyens, un budget à la hauteur de nos contraintes, et un budget qui sois réaliste », a déclaré le ministre de l’Economie et de la relance Jean Marie Ogandaga.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.