LOI DES FINANCES RECTIFICATIVE 2020 : LE GOUVERNEMENT JOUE LA CARTE DE LA SOLIDARITÉ

En pleine de crise de coronavirus, marquée par la baisse de près de 597,3 milliards de FCFA de ses recettes budgétaires, le gouvernement joue à fond la carte de la solidarité nationale. La loi des finances rectificatives 2020, qui met un accent particulier sur les dépenses sociales, en constitue la preuve palpable. A titre d’exemples, le budget alloué à la santé a été augmenté de 35%, et l’introduction de dotations budgétaires destinées à la prise en charge des factures d’eau et d’électricité.

La crise de la covid-19 a mis en exergue l’esprit de solidarité du gouvernement guidé par les prescriptions des plus hautes autorités du pays. Le secteur de la santé a reçu la part du lion. « Les financements les financements supplémentaires visent à lutter efficacement contre la covid-19, à payer la prime covi-19, annoncée par le Président de la République, Chef de l’État, mais aussi à intensifier la mise en œuvre de la réforme du système sanitaire national », a précisé le ministre de l’Economie et des finances, Jean Marie Ogadanga, dans un entretien accordé ce 6 juillet 2020, au Quotidien L’Union.

Les actions prioritaires seront donc orientées vers l’optimisation des capacités opérationnelles du laboratoire baptisé « Pr Gahouma », doté d’une capacité de 10 000 tests covid-19 par jour, la création de centres de tests sur l’ensemble du territoire, la mise à disposition des équipements de protection pour les personnels de santé, l’approvisionnement des structures sanitaires en médicaments. Le budget de la prévoyance sociale a lui aussi été multiplié par le coefficient de 4,9 % en vue de pérenniser les acquis de l’assurance maladie universelle, la prise en charge des mères célibataires, des personnes âgées, des veuves et les orphelins, des factures d’eau et d’électricité pour les personnels pour les personnes économiquement faibles, la création d’une banque alimentaire, pour la gratuité des transports et la suspension du paiement des loyers.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.