MARCHÉS FINANCIERS : LE GABON RÉUSSIT À LEVER 458 MILLIARDS DE FRANCS CFA A L’INTERNATIONAL

Le ministère de l’Economie a annoncé ce jour, jeudi 18 novembre, avoir réussi a mobilisé la somme de 458 milliards de francs CFA suite à l’opération d’émission obligataire lancée le 17 novembre sur les marchés financiers internationaux.

D’une maturité de 10 ans pour un taux d’intérêt de 7%, la réussite de cette opération d’émission obligataire fait le bonheur des autorités gabonaises.

Menée dans un contexte de hausse des taux précipités des autorités monétaires américaines, le succès de cette opération s’explique par le taux de participation record au rachat s’établissant à plus de 90% de l’encours résiduel ou 95% de l’encours original de l’instrument à échéance 2024.

Pour le ministère de l’Economie, “le rendement fixé à 7% traduit une performance exceptionnelle par rapport aux conditions de marché et en particulier celles qui s’appliquent aux émissions existantes du Gabon.”

L’accord triennal 2021-2023 conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) en appui à la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT), le renforcement du dispositif de bonne gouvernance, la revue à la hausse de la note souveraine du Gabon (B- contre CCC) par l’agence de notation Fitch Ratings et la ré-adhésion du pays à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) sont les facteurs qui ont facilité cette opération.

Néanmoins, il est important de retenir qu’il y a longtemps que le succès d’une opération d’émission d’obligation n’a été aussi rapide. En dépit de l’influence exercée par le poids de la dette sur les finances publiques, ce succès démontre que le Gabon a encore la cote auprès des investisseurs financiers internationaux.

Michaël Moukouangui Moukala