Élections générales 2023 : Alexandre Awassi prône la Paix

Au cours d’un point de presse tenu le 18 juillet 2023, le candidat investit par le Parti démocratique gabonais (PDG), Alexandre Awassi appelle au maintien de la paix non seulement en cette période préélectorale mais aussi pendant et au sortir des élections.

Plaidoyer essentiellement axé, sur le maintien de la « Paix » peu importe le bord politique, le Député du siège unique du 2ème Arrondissement de la Commune de Moanda, dans le Haut-Ogooué , n’a pas manqué de condamner les discours haineux, de division auxquels s’adonnent plusieurs acteurs politiques.

En revanche, Il fait un appel aux différents protagonistes afin de préserver les acquis dont la paix fait partie indéniablement et pour laquelle ceux qui nous ont précédé ont si durement œuvré à consolider.

« C’est pourquoi, j’en appelle premièrement à la responsabilité de l’ensemble des acteurs en charge de l’organisation des élections politiques d’août prochain, à faire preuve de diligence et d’impartialité afin que ces élections soient libres, transparentes et inclusives de sorte à offrir à nos compatriotes une hauteur d’expérience politique appréciable « , a-t-il indiqué .

Aussi, son plaidoyer s’adresse aux acteurs politiques de la majorité tout comme de l’opposition.

« Deuxièmement, j’invite l’ensemble des acteurs politiques de notre pays, de la Majorité comme de l’Opposition à la retenue et à la responsabilité lors de ces joutes électorales afin d’éviter tout heurt. Les expériences passées ne sont en rien positivement mémorables. Et ici, je n’ai pas besoin de vous en faire plus ample description », a ajouté le candidat aux législatives prochaines.

Aussi, Alexandre Awassi appelle également les hommes de médias à être des acteurs de paix en cette période électorale. Selon lui, « les médias ne sont pas que de simples témoins de l’histoire de notre pays ils doivent bannir tous ces acteurs indélicats, peu importe leur bord. »

« À vous , hommes de médias, vous qui permettez l´écriture de l’histoire. Vous êtes des acteurs majeurs pour ces joutes électorales, et vous avez la lourde mission d’éduquer tous ceux qui comme vous participeront à ces élections. Vous avez l’obligation, dans le traitement de l’information que vous proposez, d’instruire l’opinion nationale et pourquoi pas internationale. N’autorisez la fracture. Interdisez la haine, les agissements puérils, les discriminations, les injures », a-t-il dit.

De même , il a invité les médias à ne pas diffuser les messages non constructifs.

« Ne diffusez pas les choses piètres que disposent les acteurs politiques dans l’optique d’obtenir des voix. Imposez de la hauteur aux hommes politiques. N’ayez pas peur d’avoir raison en agissant justement, en faveur de la Paix », a t-il martelé .

Par ailleurs, le candidat aux législatives invite les compatriotes, à ne pas tomber dans les fourberies des hommes politiques en perte de vitesse.

« Ce n’est qu’ainsi, dans cette addition non-exhaustive d’implications de tous, que nous pourrons nous épargner le
chaos enregistré au sortir de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2016 qui a endeuillé des familles et orchestré la destruction de nos édifices publics », a-t-il conclu.

Raïssa M

Livraison
Urban FM