spot_img

Elections législatives: La Commission Ad hoc du Centre Gabonais des Elections est connue.

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)-Après plusieurs mois d’attente, le Ministre de l’intérieur, Lambert Noël Matta a rendu public ce lundi, la Commission Ad hoc du Centre Gabonais des Elections (CGE) chargée d’examiner les candidatures et celle du Collège Spécial chargé d’élire le Président du CGE.

Elles se composent ainsi qu’il suit:

Pour la majorité, Guy Benjamin NDOUNOU, Brigitte BOUMAH, Marie Rosine ITSANA et Auguste NZATSI. Et pour l’opposition, les membres sont Norbert NGOUA MEZUI, Jean-Pierre NDONG ABESSOLO, David MBADINGA et Michel MENGA M’ESSONE.

La Commission Spéciale est composée quant à elle de Cyriaque MVOURANDJIAMI,  Eloi NZONDO, Julien Florent ASSOUMOU AKUE, Léontine MEBALEY et de Carlos OKINDA pour le compte de la Majorité. Et, du côté de l’opposition, il y a Dosithée MOUSSAVOU, MBADINGA MAGANGA, Pépin MONGOKODJI, Philippe NZENGUE MAYILA et Inzanga MAPANGOU MOUCANI.

«Les informations relatives à l’installation des membres de la Commission Ad hoc et aux modalités de dépôt des dossiers de candidature et d’élection du président du CGE vous seront communiquées dans les heures qui suivent», a déclaré Lambert Noël Matta.

Lors de son point de presse, le Ministre de l’intérieur a estimé qu’«une place prépondérante a été faite au volet politique et singulièrement au volet électoral lors du « Dialogue Politique d’Angondjé». «On peut donc affirmer qu’Angondjé 2017, comme Paris il y a près d’un quart de siècle, c’est-à-dire en 1994, marque assurément une entame pour de profondes mutations dans notre pays», a-t-il ajouté.

En effet, l’architecture juridique intégrant aussi bien la constitution gabonaise, les institutions que le corpus régissant les élections politiques en République Gabonaise a permit, sur le plan électoral: le retour au scrutin à deux tours, pour les élections présidentielles et parlementaires ; l’uniformisation des bulletins de vote ; le redécoupage électoral ; la redéfinition des missions entre le Ministère de l’Intérieur et le Centre Gabonais des Elections qui a pris la place de la CENAP.

L’élaboration du calendrier électoral jusqu’à l’annonce des résultats électoraux ayant souvent constitué la pomme de discorde entre le camp de la Majorité et celui de l’Opposition, «le CGE, plus que ses devanciers que sont la Commission Nationale Electorale (CNE) ou la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), concentre en lui toute l’articulation, toutes les missions liées aux opérations électorales proprement dites, l’Administration à travers le Département de l’Intérieur, ne s’occupant que des tâches en amont, à savoir la liste électorale qui du reste, depuis 2013 avec l’organisation des élections des membres des conseils municipaux et des conseils départementaux, a cessé de faire l’objet de griefs naguère récurrents à la veille ou après chaque scrutin», pense le Ministre de l’intérieur, Lambert Noël Matta.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille