À LIBREVILLE, L’ÉROSION MENACE LES TALUS DU BOULEVARD DU BORD DE MER

C’est un phénomène qui touche tous les talus érigés pour protéger la route du Boulevard du bord de mer contre l’assaut des vagues de la mer. Les effets des vagues sont particulièrement dévastateurs au niveau des feux tricolores de la bibliothèque nationale, où l’eau se déverse maintenant sur la route avec ses déchets.

Chaque année, la mer grignote des millimètres de béton construits pour protéger le sous-bassement de la route bitumée qui suit le Boulevard du bord de mer. A certains endroits du littoral qui longe la route de ce Boulevard, l’érosion côtière a plus d’impact.

Sur le ponton érigé non loin des feux tricolores situés à proximité de la bibliothèque nationale, l’ampleur des dégâts est visible. Les garde-fous du ponton sont rouillés et rongés. Encore un peu de temps et ils s’affaisseront. L’eau et les détritus se déversent désormais sur la chaussée lorsque la marée monte. Ce qui pousse les automobilistes à ralentir à cet endroit pour traverser la zone.

L’asphalte de cette partie subit également l’érosion quand la marée monte. Il y a quelques années, les autorités avaient construit un mur de protection du littoral, après avoir refait un remblai de pierres.

Il serait temps de relancer ce programme de protection du littoral au regard des travaux de construction d’infrastructures qui se font sur cette partie maritime de la capitale, en prévision des phénomènes liés au réchauffement climatique.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.