AGRICULTURE : LE GABON SOUHAITE PRODUIRE 20 000 TONNES DE RIZ POUR LIMITER LES IMPORTATIONS

Cultivé dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes, le riz est un aliment très prisé par la population gabonaise. Cependant la production locale, quasi-inexistante ne permet pas de couvrir les besoins sur le plan national. Pour pallier cette insuffisance, le gouvernement entend produire environ 20 000 tonnes de riz d’ici à 2022.

La volonté du Gabon est de mettre un terme à la dépendance alimentaire à laquelle elle fait face. Il s’agira d’abord de réduire le taux d’importation de cette denrée. Un projet de production rizicole est actuellement en cours dans plusieurs villes à travers le pays, à savoir Kango et Andeme dans la province de l’Estuaire, Idemba Mboukou dans le Ngounié et Bifoun-Abanga dans le Moyen Ogooué.

Le Gabon qui importe environ 65 000 tonnes de riz chaque année, soit 8 milliards FCFA de dépense, devra à travers cet ambitieux projet, fruit de la coopération coréenne, réduire d’au moins 50% les importations.

Le pays souhaite également se lancer dans la production de maïs et de soja, soit 200 000 tonnes environ, l’élevage, environs 51 000 poulets, 18 000 porcs, 40 000 bovins, par an. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la volonté des autorités gabonaises, d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.