CEMAC : FACE À LA COVID-19, LE GABON INCITE À UN RENFORCEMENT DES SYSTÈMES AGRICOLES

Le ministre de l’Agriculture Biendi Maganga Moussavou prend part les 30 et 31 mars, par visioconférence, à la réunion multidisciplinaire de la FAO (Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Cette 13ème édition porte sur le renforcement de la résilience et la transformation des systèmes alimentaires face à la pandémie de Covid-19 et ses impacts sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le ministre a à cet effet, incité à plus d’actions afin de booster les politiques agricoles et lutter efficacement contre la famine en Afrique centrale.

L’objectif est cette rencontre initiée par la FAO est de créer un cadre d’échanges sur les principales préoccupations, afin de renforcer la résilience et améliorer les systèmes alimentaires face aux défis créés par la pandémie de Covid-19.

Il convient à cet effet, de souligner que dans cette période de crise sanitaire, les challenges sont énormes. ” La covid-19 n’a eu aucun répit pour les systèmes alimentaires des pays de la sous-région. L’heure est à l’action. Il est important que désormais nous marquions de manière définitive le tournant dans la mise en œuvre de nos politiques agricoles. ”, a déclaré Biendi Maganga Moussavou.

Cette rencontre devrait permettre d’explorer les opportunités de mobilisation de partenariats et des ressources pour renforcer la résilience des institutions, ménages et individus face à la pandémie. Notons que plus de 51,9 millions de personnes souffrent de la faim en Afrique centrale. Une situation qui risquerait de se détériorer davantage en raison de la crise sanitaire.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x