BIENDI MAGANGA MOUSSAVOU DEMANDE AUX BAILLEURS DE FONDS DE SORTIR DES DÉCLARATIONS D’INTENTION

Intervenant devant 120 ministres de l’Agriculture, des finances et du commerce du continent, et divers partenaires au développement, à l’occasion d’un sommet organisé l’Union Africaine et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le ministre gabonais de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, a fait entendre la voix du pays. Sur son compte Facebook, publié ce 28 juillet 2020, il a demandé aux bailleurs de fonds de cesser les déclarations d’intention.

Cette rencontre de haut niveau, la première du genre, a consisté à mobiliser les gouvernements sur la nécessité d’intégrer l’agriculture au cœur des stratégies de relance économique, de lutte contre la pauvreté et de dynamisation des échanges inter régionaux. Selon le ministre Biendi Maganga Moussavou, la contribution des bailleurs de fonds a été exemplaire au sujet des aspects sanitaires de la lutte contre la pandémie de la covid-19, mais faible en matière de réponse à la crise alimentaire. « Le secteur agricole nécessite que les bailleurs de fonds passent des déclarations d’intentions au soutien effectif c’est à dire dans des délais courts », a écrit le ministre gabonais de l’Agriculture sur son compte Facebook.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.