BOIS: Le Gabon impose aux opérateurs forestiers d’être certifiés FSC avant 2022

BOIS: Le Gabon impose aux opérateurs forestiers d’être certifiés FSC avant 2022

LIBREVILLE, GABON (medias241.com)- Le Président, Ali Bongo Ondimba, a annoncé ce mercredi à Mevang, à 60 km de Ndjolé dans la province du Moyen-Ogooué (centre du pays), qu’à l’horizon 2022 toutes les concessions forestières du Gabon devront avoir la certification environnementale du Forest Stewardship Council (FSC). L’annonce a été faite au cours d’une visite de la scierie de la société Rougier Gabon.

« J’ai (…) décidé de fixer 2022 comme année butoir pour certifier FSC toutes les concessions forestières. En effet, toute entreprise forestière opérant au Gabon, non engagée dans ce processus de certification, se verra retirer son permis », a déclaré le président gabonais, en visite dans une scierie du nord du pays.

Le label FSC est un label environnemental qui certifie que le bois provient de forêts ou des plantations gérées de manière responsable et durable (selon les principes FSC : gestion qui rencontre les besoins sociaux, économiques, écologiques et culturels des générations présentes et futures).

« Le label FSC contribuera à améliorer l’attractivité de la filière bois auprès de potentiels investisseurs. Cette certification, qui aura aussi pour effet de stimuler la production locale et la création d’emplois, répondra à la demande croissante de produits de qualité sur les marchés internationaux. », a déclaré le chef de l’Etat au cours de son allocution.

Au Gabon, un peu plus de 2 millions d’hectares, soit 14% du domaine forestier, sont certifiés FSC, avec trois sociétés (Rougier Gabon, Compagnie des bois du Gabon (CBG) et Precious Wood).

Pays pétrolier d’Afrique centrale recouvert par 85% de forêts, le Gabon s’est lancé dans un plan de diversification économique et dans l’industrialisation de sa filière bois.

Le Gabon a été un précurseur en Afrique dans la transformation des produits forestiers, avec l’arrêt de l’exportation des grumes en 2010.

Le président gabonais s’est félicité de l’augmentation de la production: 738.377 m3 en 2017, contre 280.000 m3 en 2010 et de la création de plus de 10.000 emplois depuis 2009.

Déjà labélisées FSC, les 900 000 hectares de concessions forestières de l’entreprise Rougier, partenariat public-privé avec l’Etat gabonais via la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), emploient près de 1 600 personnes, majoritairement des Gabonais.

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x