CHANGEMENTS CLIMATIQUES : CE QUE LA NOUVELLE LOI CHANGERA AU GABON

Le Gabon s’est doté d’une nouvelle loi contre les changements climatiques pour encadrer ses actions de lutte et répondre aux engagements internationaux. Celle-ci, en plus de servir de modèle au niveau international, renforce le leadership du pays sur la question du climat.

Annoncée depuis plusieurs semaines, cette loi était très attendue au Gabon. Désormais elle est officielle. La loi en faveur de la lutte contre les changements climatiques. A quelques semaines de la COP26 qui aura lieu en novembre prochain à Glasgow, en Ecosse et auquel le Gabon aura un rôle décisif à jouer, elle renforce le leadership du pays sur la question.

Adoptée le 13 septembre dernier lors du Conseil des ministres, cette loi est le prolongement de la mobilisation du Gabon pour la préservation de sa biodiversité. Elle va renforcer la politique climatique du pays, par l’entremise des mécanismes innovants au niveau national et international.

L’un de ses objectifs sera de promouvoir un climat sûr et sain pour la planète en général et en particulier pour les populations gabonaises présentes et futures. Non sans contribuer à la résilience au sein de la sous-région, face à ce fléau des changements climatiques et qui constitue une menace pour l’humanité.

Au Gabon, elle va impacter l’ensemble des secteurs ayant des conséquences directs sur les changements climatiques. C’est à ce titre qu’elle impulsera une nouvelle donne avec la mise en œuvre d’un système national de quotas d’émissions de gaz à effet de serre et dont les émissions pourront être mesurées, déclarées et vérifiées avec précision ainsi que la mise en place d’un système de compensation carbone. Le cadre du marché de crédit carbone gabonais ne sera pas en marge.

Au Gabon, c’est en toute conscience que cette loi a été adoptée. Car, explique le président de la République, Ali Bongo Ondimba : « le changement climatique est une menace existentielle directe pour de nombreux pays africains et risque de déstabiliser l’ensemble du continent. Cette loi est une indication claire que le Gabon s’engage à faire partie de la solution… »

Séraphin Lame

Leave a Reply