CONFLIT HOMME – ÉLÉPHANT :  ‘’ LE MINISTÈRE DES EAUX ET FORÊTS NE MÉNAGERA AUCUN EFFORT ’’ DIXIT LEE WHITE

Le ministre des Eaux et Forêts, Prof. Lee White, dans une récente interview, a affirmé que le ministère qu’il chapeaute ne ménagera aucun effort pour atténuer le conflit opposant les éléphants aux Hommes. L’implantation des barrières électriques, ayant fait ses preuves, est la technique qui sera généralisée pour tenir les pachydermes loin des hommes et de leurs habitations.

Actuellement, le Gabon compte 11 barrières électriques construites depuis 2016, principalement dans les provinces de l’Ogooué-¬Ivindo, de la Nyanga et de l’Ogooué-Maritime. Au cours de sa récente tournée d’inspection, le 30 août 2020, il inaugurait la barrière électrique du village Boléko, mesurant 36 hectares. Elle est située dans le parc national de la Lopé dans l’ Ogooué-Ivindo. Il a aussi visité les barrières électriques situées près des villages Ashouka (56 hectares) et Kazamabika (58 hectares).

Très préoccupé par ce conflit homme-faune, Prof Lee White a précisé que la technique de l’implantation des barrières électriques, « sera généralisée suivant une planification budgétaire qui tiendra compte des ressources disponibles, des sites prioritaires mais également de l’appui de la communauté internationale ».

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.