LA PHASE EXPÉRIMENTALE DU PROGRAMME GRAINE EN GRANDE DIFFICULTÉ

Le Gabon importe plus de 450 milliards de FCFA en produits alimentaires chaque année. La phase expérimentale du programme Graine n’est pas parvenue à réduire le montant de ces importations.

”La phase du programme Graine lancée en 2014, a été une phase expérimentale. Elle a cependant mobilisé près de 17 000 Gabonais et a crée plusieurs emplois. Elle a conduit à la mobilisation de près de 893 coopératives”, a expliqué Biendi Maganga Moussavou, chez nos confrères de Gabon 24.

Cette phase expérimentale a été consacrée en grande partie à l’aménagement des terres. Au Gabon, cet aménagement coûte 2,5 millions de FCFA par hectare. Cette question a englobé énormément de fonds, a admis le ministre. Il y a eu d’autres griefs. ”Le fait d’avoir décapé les sols, de n’avoir pas utilisé les techniques agricoles adaptées, et de n’avoir pas utilisé les semences à haut rendement ont freiné le programme”.

La phase expérimentale s’est également heurtée à un problème foncier, au conflit homme-faune, aux difficultés d’évacuation et de commercialisation des produits. ”Lorsque la rémunération mensuelle de 100.000 FCFA a été retirée aux coopérateurs, il y a eu aussi une certaine démobilisation des populations concernées”.

Biendi Maganga Moussavou, a souligné le cas des éléphants qui ont complètement plombé la phase expérimentale du programme. ”Dans la phase expérimentale du programme Graine, il y a le chiffre le plus parlant. Ce sont près de 95% des récoltes du programme Graine qui ont été dévastées par les pachydermes. C’est un fait marquant de cette phase expérimentale. On ne peut pas avoir des performances lorsqu’on est confronté à une situation inédite”.

Le ministre a parallèlement relevé que certaines erreurs étaient inévitables. ”Quand on fait une expérience à l’échelle du pays, il y a un certain nombre de paramètres qu’on ne peut prendre en compte, seulement qu’une fois, que l’expérience est menée. Il est clair que la phase expérimentale du programme Graine s’est heurtée à de très grandes difficultés”.

Mais il a prévenu que ces dysfonctionnements appartiennent désormais au passé. ”Le projet d’appui au programme Graine vient corriger toutes ces difficultés”.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat