Moanda: Comilog 2020, les résultats de l’étude d’impact

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Comilog 2020,  la Compagnie minière de l’Ogooué a communiqué, mercredi 13 mars, aux populations de Moanda impactées, les résultats des inventaires de cultures dans la zone du plateau Okouma qui deviendra la future mine de manganèse.

L’objectif de cette étude menée par le cabinet INSUCO et le service  départemental du ministère de l’Agriculture, visait à mettre sur pied le système de compensation qui a été présenté aux populations.  Le rôle des comités de suivi, ainsi que les prochaines étapes du projet ont été expliqués.

184 personnes, en tout, ont été enquêtées dans les champs et 34 vieux villages. L’étude révèle l’existence de 335 plantations pour 40 ha. Il en est ressorti la zone prioritaire du projet ou lieu d’inventaire, notamment le premier campement, le manguier et le long des rails, rapporte l’Agence gabonaise de presse (AGP).

Comilog 2020 vise dans un premier temps à définir comment compenser au mieux le déclin naturel du gisement de Bangombé, exploité depuis 1962 et réhabiliter complètement de la rivière Moulili polluée et entravée par les résidus de manganèse qui y étaient déversés. Il est ensuite question de gérer la transition de l’exploitation du minerai de manganèse du plateau Bangombé vers celui d’Okouma, tout en maintenant, voire augmentant, la production au-delà de 4 millions de tonnes. Pour ce faire, Comilog 2020 analysera quels types d’investissements cette transition requiert, quelles actions en terme d’environnement il faudra mettre en place.

La Comilog a débuté l’exploitation du manganèse à Moanda (plateau Bangombé) en 1962. En 2000, elle s’est dotée d’une usine d’enrichissement et d’agglomération à travers le Complexe industriel de Moanda (CIM). En 2015, la Compagnie est entrée dans sa phase de transformation avec la mise en service du Complexe métallurgique de Moanda (CMM), qui produit du silico manganèse (65 000 tonnes par an) et du manganèse métal (20 000 tonnes par an).

Marianne IWANY

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat