ENVIRONNEMENT : ALI BONGO SOMME LE GOUVERNEMENT DE PUNIR LES EXPLOITANTS ILLÉGAUX DE RESSOURCES NATURELLES

Le président de la République Ali Bongo Ondimba a reçu en audience ce 10 août 2021, le premier ministre chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka accompagné du ministre de l’intérieur Lambert Noël Matha et du ministre de la défense Michael Moussa Adamo. Au menu des échanges, la lutte contre l’exploitation illégale des matières premières.

Au Gabon il est un secret de polichinelle que le sol et le sous-sol regorge d’innombrables richesses. Toutefois leur exploitation est régie par un certain nombre de textes pour encadrer les activités y relatives. Pourtant la prolifération d’exploitants illégaux de ressources naturelles au Gabon est légion. Et ce, malgré le travail abattu par les éco gardes des parcs Nationaux.

Fort de ce constat, le président de la République a, au cours de cette audience, sommé le premier ministre et les membres de son équipe gouvernementale, d’accélérer l’opération “Bayende” dont l’objectif est de « déloger les populations autochtones et extérieures qui exploitent ces richesses naturelles ». Une opération déjà en cours sur huit sites répartis entre le Haut-Ogooué, le Moyen-Ogooué, la Ngounié, la Nyanga, l’Ogooué-Lolo et le Woleu-Ntem, pour ne citer que ceux-là.

Le chef de l’Etat souhaite que des sanctions soient prises à l’encontre de tous les indélicats exerçant illégalement sur les différents sites. Pour rappel, dans le cadre de l’opération Bayende, une mission avait été diligentée en juin dernier par le ministre de la défense, dans la province de L’Ogooué-lolo, laquelle avait permis de mettre la main sur plusieurs trafiquants dans le village de Ndangui.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x