ENVIRONNEMENT : LE GABON MISE SUR  L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POUR PRÉSERVER LA FAUNE

Le Gabon mise désormais sur l’intelligence artificielle pour surveiller les mouvements des animaux dans la forêt et ainsi préserver la faune. Tout ceci est rendu possible grâce au concours de l’Agence nationale pour la protection de la nature (ANPN), Panthera Corp de l’Université de Stirling et Appsilon Machine Learning Solutions, qui ont travaillé sur la mise en place de puissants algorithmes d’intelligence artificielle pour suivre et repérer plus facilement les animaux dans leurs habitats naturels.

Les défenseurs de la faune utilisent souvent des « pièges caméra » (caméras séquentielles) pour surveiller, suivre et repérer les animaux lorsqu’ils se déplacent en forêt. Ces caméras automatisées peuvent prendre des milliers, voire des millions de photos d’animaux. Elles sont utiles pour la collecte de données et la surveillance de populations fauniques, et permettent également de s’approcher de la faune sans être présent physiquement.

Selon le communiqué du ministère de tutelle, ce nouveau logiciel utilise les derniers algorithmes en matière d’intelligence artificielle pour effectuer cette tâche automatiquement. Il permet de classer jusqu’à 2000 images par heure. Le logiciel peut identifier 26 espèces de mammifères et d’oiseaux forestiers, dont des éléphants, des gorilles, des antilopes, des singes et des léopards. Professeur Lee White, ministre en charge de l’Environnement «Cette nouvelle technologie améliorera considérablement la façon dont nous protégeons les populations fauniques du Gabon. »

La surveillance de la faune permet de garder un œil attentif sur la nature et d’étudier plusieurs causes. Lors des crises sanitaires, des chercheurs font souvent recours au parcours animalier pour retracer le parcours des virus et agents pathogènes. Ce dispositif va permettre aux conservateurs gabonais d’avoir des images en temps réel sur la vie en forêt et ainsi accroître le niveau de surveillance dans nos forêts et pourrait par ailleurs permettre d’intensifier la lutte contre le braconnage.

Freddy MOUSSOUNDA

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x