GABON-VOIRIES : AKANDA, LIBREVILLE, OWENDO… PEAUX NEUVES

On ne peut plus circuler à Owendo, à Libreville ou à Akanda sans apercevoir les engins qui, d’une manière ou d’une autre, perturbent la circulation. La présence de ces grandes machines sur nos axes les plus utilisés s’explique par la volonté du gouvernement à donner un autre visage aux trois communes avant l’arrivée des grandes pluies qui pointent à l’horizon.

Ce vaste programme de réfection et de construction des voiries des communes de Libreville, d’Akanda et d’Owendo lancé par le gouvernement tend progressivement vers sa fin. On peut le constater par l’avancée significative des chantiers entamés par-ci et par-là dans les trois communes. Il ne s’agit pas seulement pour les entreprises contractées pour la cause de revoir l’état catastrophique des routes mais aussi d’en créer d’autres sur les routes secondaires qui pourraient permettre de réduire les embouteillages. La route de Derrière le stade Augustin-Monedan de Sibang dans le VIe arrondissement de Libreville, est terminée et n’attend que son ouverture à la circulation.

La route qui passe entre l’hôtel de ville et le Sénat dans le IIe arrondissement, est en voie de bitumage. La route des Charbonnages déjà terminée à plus de 70%. L’agrandissement des canalisations au niveau de l’ex-Kanal 7 à Okala, bientôt terminé. A Owendo également les travaux vont bon train et bientôt débuteront ceux qui consisteront à résorber les nids de poule que l’on peut observer dans les artères de cette cité…

On peut citer plusieurs autres exemples de ce genre qui manifestent la détermination des autorités à travers le ministère des Travaux Publics qui a par ailleurs lancé il y a quelques jours “Assainissement 2019”. Ce qui est certain, les choses s’inscrivent dans une tendance plutôt prometteuse à l’orée de la rentrée scolaire 2019 – 2020.

Pierre Rolland

Leave a Reply

Your email address will not be published.