LE PARC NATIONAL DE MOUKALABA-DOUDOU MAINTENU SUR LA LISTE INDICATIVE DES BIENS DU GABON AU PATRIMOINE DE L’UNESCO

L’atelier de mise à jour de la liste indicative des biens du Gabon au Patrimoine Mondial de l’UNESCO s’est tenu du 20 au 23 Janvier 2020. Cette Atelier a vu le Gabon maintenir le parc national de Moukalaba-Doudou sur ladite Liste.

Michel Menga M’Essone, ministre en charge de la culture a présidé la cérémonie d’ouverture de la réunion de la maison des Nations Unies. Cette cérémonie a vu la présence du professeur Patrick Mouguiama Daouda, ministre en charge de l’éducation nationale et président de la Commission Nationale pour l’UNESCO, ainsi que leur collègue en charge des forêts, Steven Jackson et le Chef de Bureau et Représentant de l’Unesco au Gabon, Vincenzo Fazzino.

Au cours de cette rencontre, il s’agissait d’identifier et documenter les biens naturels et mixtes ayant une Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE), en assurant la consultation et l’implication de toutes les parties prenantes concernées, notamment des communautés locales. Il était aussi question de renforcer les capacités des professionnels du patrimoine sur la Convention du patrimoine mondial, ses concepts fondamentaux : critères, protection et gestion, intégrité et authenticité, processus d’inscription des biens sur la liste du patrimoine mondial”.

Cette cérémonie a abouti aux mesures suivantes : La mise en place, en 2020, d’un Comité national du patrimoine mondial comportant toutes les parties prenantes ; la soumission  au plus tard le 31 janvier 2020, du dossier de candidature sur la liste du patrimoine mondial du Parc national de l’Ivindo ; la poursuite et la finition, avec l’ensemble des parties prenantes présentes, du processus de révision de la liste indicative du Gabon et la mise à jour des biens culturels de la liste indicative du Gabon.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.