LES PETITS CARNIVORES  SONT DES GRANDS RÉSERVOIRS DE VIRUS

Le ministre des Forêts et de l’environnement le Pr Lee White, a participé, le 12 mai 2020, en tant qu’expert,  à une conférence organisée par la Fondation du Caucus International de la Conservation du Congrès américain (ICCFGroup), sur l’impact du covid-19 sur l’écotourisme et sur la consommation du gibier en Afrique. Les petits carnivores comme la civette et la mangouste ont été identifiés à ce congrès comme des réservoirs de virus.

Plusieurs questions ont été posées au cours de ce congrès. Est-ce qu’il faut désormais avoir peur de manger du gibier, est-ce qu’il faut définitivement interdire la chasse  des animaux comme le pangolin et la chauve-souris à l’origine du covid-19 ?

« J’ai présenté ce qu’on fait au Gabon. J’ai expliqué qu’il y a certains types d’animaux qu’il ne faut pas manger comme la chauve-souris et le pangolin, j’ai expliqué que nous avons pris un arrêté pour interdire  la consommation de ces espèces. Mais tous les scientifiques nous conseillent d’éviter également de consommer les petits carnivores, les mangoustes, les civettes parce que ce sont souvent ces carnivores qui mangent de la viande, qui ont beaucoup plus de possibilités d’être infectés et donc  de nous transmettre des maladies », a précisé le Pr Lee White. Dans les mois qui viennent, les animaux qui sont dangereux seront répertoriés et montrés au grand public.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.