spot_img

Gabon: Brice Laccruche Alihanga appelle à agir concrètement

Dans un post  publié ce mercredi 20 mars sur sa page Facebook, le directeur de cabinet du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a aussi appelé à agir, prenant le contre-pied  de dix figures politiques et de la société civile qui appellent à agir autrement.

«  L’appel à agir que je souhaite lancer est, tel qu’il m’a été inspiré par le chef de l’État, ouvert à tous : il s’adresse aux Gabonais sans exclusive, notamment les plus jeunes. Ensuite, cet appel est positif, constructif : il ne s’agit pas de dénoncer de manière incantatoire je-ne-sais-quoi mais d’appeler nos concitoyens à s’engager. S’engager pour mener de manière concrète, sur le terrain, à leur échelle, des actions visant le bien commun, celui de la collectivité », écrit le directeur de cabinet du président signifiant que l’autre appel à agir qui s’adresse « en réalité à une frange minoritaire de la classe politique et qui portent sur un sujet très éloigné des préoccupations des Gabonais ».

Dans son appel, Brice Laccruche Aliahanga interpelle sur une meilleure citoyenneté. Elle consiste à agir positivement, dans l’ensemble du pays, pour « améliorer tangiblement et durablement leur cadre de vie (…) Curer les canaux, nettoyer les rues, réparer les écoles, les bancs publics dégradés, s’occuper de nos aînés, des plus jeunes (via du soutien scolaire), etc. »

 Des actions qui seront médiatisées via la plateforme « We Are Gabon » https://www.facebook.com/WeAreGabon

pour susciter une adhésion collective, par effet dominos.

Il s’agit donc d’un appel au civisme, visant à faire participer les citoyens au bien commun, à œuvrer en faveur de l’intérêt général de manière concrète pour transmettre à la jeunesse cet esprit civique. Le DCPR a promis mettre à contribution l’AJEV, pour soutenir et encadrer les initiatives les plus porteuses.

Anticipant les attaques, « des  professionnels de la critique, toujours les mêmes » Brice Laccruche Aliahanga indique que son appel ne consiste à « demander aux citoyens de se substituer à l’État mais, au contraire, de l’épauler dans l’accomplissement de certaines de ses missions ». L’objectif étant de faire participer les citoyens à l’amélioration rapide, concrète  et durable de leur cadre de vie, comme le veut Ali Bongo Ondimba dans sa conception de l’Etat moderne souligne-t-il, précisant que « L’implication des citoyens et l’action des pouvoirs publics ne s’opposent pas ». Il invite les Gabonais à la responsabilité et à un engagement profond pour l’intérêt général.

« Aux vaines incantations, préférons l’action. Pas de chichis, que du concret ! », conclut-il. 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille