GABON : DES HAUTS CADRES DE L’ADMINISTRATION AURAIENT PERMIS À AVERDA DE SPOLIER 20 MILLIARDS DE FCFA À L’ETAT

Dans son édition du vendredi 4 février, le Journal l’Union relève que la société Averda en délicatesse avec les autorités gabonaises aurait détourné près de 20 milliards de francs FCA en cause factures et en travaux imaginaires. Fait important, elle aurait été aidée dans cette basse besogne par plusieurs hauts fonctionnaires dont Alain Xavier Madougou, Directeur général au ministère de l’Intérieur.

20 milliards de FCFA, c’est la somme colossale que la société Averda aurait détourné au contribuable gabonais avec la complicité active de plusieurs agents dont des ministres. En effet, selon certaines informations, plusieurs membres du gouvernement trustent le Conseil d’administration de la société.

Une proximité qui a permis des dérives innommables au préjudice des caisses de l’Etat. Pendant plusieurs années, l’entreprise Averda se serait payer des factures pour des travaux imaginaires, les factures envoyées à l’administration étaient certifiées par des hauts fonctionnaires qui percevaient des commissions en retour. Plus grave, l’enquête des autorités judiciaires Gabonaises à permis de mettre en évidence un véritable stratagème de prévarication des deniers publics.

Averda se serait fait facturer pour le compte de l’État qui payait les factures, des locations d’engins de ramassage de déchets par des…Restaurants et des cybercafés.

Il est peu probable que l’enquête fasse la lumière sur tous les acteurs de cette mafia organisée, mais ces révélations soulèvent à nouveau le sempiternel problème du contrôle de la dépense publique au Gabon.

Livraison
Urban FM