spot_img

GABON : LA VIGILANCE S’ACCROÎT FACE AU CORONAVIRUS.

Alors que le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé samedi dernier l’ensemble des pays d’Afrique à se préparer à une épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) sur le continent, Les autorités gabonaises s’estiment apte à procéder aux dépistages sur place. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fourni à plusieurs pays africains un certain nombre de kits de test du coronavirus.

Dès les premières annonces officielles sur les risques de propagation du virus en dehors de la Chine, les autorités gabonaises avaient déjà pris un certain nombre de mesures. Restriction de l’entrée des voyageurs en provenance de Chine, contrôle aux aéroports, vulgarisation des procédures d’hygiène.
Ces mesures préventives viennent d’être renforcé avec l’acquisition de plusieurs kits de test du Coronavirus. Ces Kits permettront au Gabon d’effectuer des tests sur place. En effet, l’OMS avait fait le constat que plusieurs pays africains envoyaient des échantillons à l’étranger, et devaient attendre plusieurs jours avant d’être fixé.

« Maintenant, ils peuvent le faire eux-mêmes, dans les 24 à 48 heures », a déclaré la semaine dernière le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Jusqu’à, il y a environ deux semaines, il n’y avait que deux laboratoires sur le continent de 54 pays, au Sénégal et en Afrique du Sud.

Le premier cas de Coronavirus en Afrique a été déclaré en Egypte. Le pays est actuellement en état d’alerte sanitaire. Le risque en Afrique est d’autant plus grand que les structures hospitalières ne sont pas toujours équipées pour faire face à ce niveau d’épidémie.

Asmah Ndiaye

Livraison
Urban FM