spot_img

Gabon: les barrières électriques de l’ANPN ramènent la paix entre villageois et éléphants

Chassés par le braconnage et forcés par la déforestation à se rapprocher des villages à la recherche de nourriture, au Gabon,  le conflit Homme-faune se révèle être en réalité un conflit Homme-éléphant. La population de ce pachyderme, imposant par sa taille et son poids, est estimée à environ 50 000 individus à travers le pays.

Détruisant les récoltes et se révélant être un danger pour les villageois, les éléphants de forêt du Gabon, fuyant les braconniers et la faim, viennent parfois  trouver la mort à proximité des villages, tués par les villageois.

@ANPN Présentation et partage des premières récoltes rendues possible grâce aux barrières électriques

Dans le Parc National de la Lopé où le conflit Homme-Éléphant faisait encore rage il y a 3 ans, les Responsables de l’Agence Nationale des Parc Nationaux du Gabon (ANPN) ont opté pour l’installation de barrières électriques ayant pour seul objectif de repousser les pachydermes grâce à la diffusion d’une décharge électrique, inoffensive pour l’animal. Aujourd’hui, cette initiative, venue du Kenya, s’est avérée concluante. Les éléphants ne pénètrent plus les champs, les populations arrivent à cultiver et surtout à récolter le fruit de leur dur labeur.

Selon une étude parue courant 2017, le pays compterait à lui tout seul 50 % de la population mondiale de ce pachyderme traqué pour son seul ivoire. Aussi, bien que les chiffres soient souvent contestés d’une organisation à une autre, tous s’accordent à dire que le nombre d’éléphants vivant au Gabon a drastiquement diminué passant de 30 000 têtes à 7000 environ, dans la seule région de Minkébé.

Les causes et les responsables du braconnage et de la déforestation sont connus. La question se pose alors sur les moyens et les actions qui peuvent être menées par les Nations pour venir à bout de ce carnage, et ainsi protéger les Hommes mais aussi les éléphants.

Récemment, la Chine, premier importateur mondial d’ivoire a interdit sa commercialisation faisant du Laos le nouveau marché de l’ivoire.

 

 

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille