spot_img

Gabon: Ntoutoume AYI, 55 ans et chantre du sexisme en politique ?

Quelques heures après la nomination du Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda au poste de Vice-Présidente, l’ancien porte-parole de Jean Ping, s’est pitoyablement illustré en tenant des propos sexistes envers cette dernière.

«  La VPR est à la bonne place: Pot de fleur » A-t-il déclaré. Drapé d’une sorte d’immunité du fait de son appartenance à « l’opposition », Jean Gaspard Ntoutoume Ayi est un récidiviste qui ne semble pas craindre une indignation qui ne viendra jamais de son camp.

Au contraire, toutes ses sorties médiatiques ces derniers mois à l’encontre de l’ancienne Première ministre se limitent à ramener cette dernière à sa condition féminine.

Une attitude proche du harcèlement qui n’honore pas celui que ses contempteurs présentent pourtant comme un « intelligent, diplômé de l’ENA ». Candidat malheureux aux dernières législatives, et Conseiller municipal sans envergure, Ntoutoume AYI, ronge son frein sur les réseaux sociaux en amusant la galerie de la pire des façons pour un « responsable politique ».

Alors qu’à son âge honorable (55 ans), l’audience de ce dernier aurait été plus instruite par un véritable partage de connaissances ou d’opinions dans un esprit de « vivre-ensemble » plutôt que dans l’injure.

Aux dernières nouvelles, ce proche de Jean Ping aurait été sommé de s’excuser après ses propos sexistes. Même au plus fort des joutes verbales politiques, ils sont rares les hommes politiques qui normalisent le sexisme. Ce qui fait dire à certains que Ntoutoume AYI est fort heureusement une exception.

Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille