spot_img

GABON : RENAUD ALLOGHO CONDAMNÉ À 7 ANS DE PRISON FERME

Poursuivi par l’agence judiciaire de l’état pour concussion, détournement de fonds publics et blanchiment de capitaux de l’État.l’ancien directeur général de la Caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a été condamné par la Cour criminelle spéciale à 7 ans de prison ferme et 10 millions de FCFA d’amende. Il devra en outre rembourser la somme de 4 milliards de francs CFA.

Son procès sur trois journées a été marqué par le refus de ce dernier de se plier à la stratégie de ses avocats qui consistait à divertir les juges et l’opinion publique par des accusations sans preuves à l’encontre de personnalités publiques, comme ce fut le cas lors de l’audience de Patrichi Tanasa, condamné, lui à 12 ans de prison. Ce qui a provoqué le désistement de l’un d’entre eux en plein procès.

Présenté comme un jeune premier par la qualité de son parcours professionnel, Renaud Allogho devra donc purger 4 ans de prison en sus des trois ans qu’il a déjà passés derrière les barreaux.

Ses déclarations lors de ce procès ont mis la lumière sur l’existence d’un « plan commun » mettant en scène Brice Laccruche Alihanga en qualité de mentor d’un « complot visant à mettre à mal les finances publiques ».  Selon certains observateurs. La charge de Renaud Allogho contre l’ancien patron de l’Ajev lui vaut depuis quelques jours les foudres de plusieurs médias réputés proches de l’ancien directeur de cabinet du président.

.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille