spot_img

Gabon : un séminaire de renforcement des capacités des magistrats en novembre 2022

Dans le cadre des échanges réguliers avec les représentants des organismes internationaux résidents au Gabon, le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Erlyne Antonela Ndembet Damas, a tenu mardi 4 octobre 2022, une séance de travail avec le représentant de l’Unesco au Gabon, Eric Voli Bi. Le but, discuter d’un séminaire de renforcement de capacités au profit des magistrats, dans le cadre de la lutte contre les crimes commis contre les journalistes qui se tiendra au mois de novembre prochain.

Constatant l’implication du ministère de la Justice en qualité de département sectoriel dans la mise en œuvre du programme gouvernemental Gabon-Egalité, Eric Voli Bi a tenu à présenter au Garde des sceaux, les deux projets qu’entend lancer l’organisme onusien.

L’un d’eux étant ce séminaire de renforcement des capacités au profit des magistrats dans le cadre de la lutte contre les crimes commis contre les journalistes. Sur ces questions, le représentant a rappelé que des discussions sont en cours avec la Direction de l’École normale de la Magistrature. Celles-ci permettront aux deux parties d’élaborer des curricula et d’identifier les acteurs nationaux qui bénéficieront de ladite formation.

Erlyne Antonela Ndembet, étant pour le projet de formation des magistrats, souhaite que la mise en œuvre de ces activités profite aussi aux magistrats qui sont à l’intérieur du pays. Le but étant de ne laisser personne de côté comme le prônent les Nations unies et le gouvernement gabonais.

Cette formation, initiée à l’endroit des forces de défense et de sécurité dans le cadre de la liberté d’expression et l’accès à l’information, est un projet qui sera mis en oeuvre à Libreville et à l’intérieur du pays sur une période de 6 jours distincts, dont 3 jours sur Libreville et 3 jours à l’intérieur du pays.

Jaël Enzeng

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille