GABON : VERS UNE PRISE EN CHARGE À DOMICILE DES PORTEURS SAINS DE COVID-19

Le Comité de pilotage du plan de veille et de Riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL), entend revoir la procédure de prise en charge des malades atteints de covid-19. Si jusque-là la prise en charge de ces derniers nécessitait une mise en quarantaine systématique dans les structures sanitaires dédiées, le Copil étudie la possibilité d’une assistance à distance.  

« Plus de 80% de nos patients sont asymptomatiques. Il s’agit de personnes qui n’ont ni fièvre, ni toux, ni difficulté respiratoire. En somme, ce sont les porteurs sains du Covid-19 dont la prise en charge peut se faire à domicile de manière encadrée par des mesures sanitaires strictes. Cette stratégie est aujourd’hui très répandue dans plusieurs pays mais doit se faire au cas par cas, en fonction des conditions de vie des personnes contaminées», a déclaré le porte-parole du Copil, Dr Guy Patrick Obiang Ndong, au cours de son 31ème point de presse.

Dans plusieurs pays et dans la majorité des cas, les personnes diagnostiquées positives au Covid-19, ne sont pas hospitalisées car leur état général n’est pas dégradé. Toutefois, elles doivent bénéficier d’une prise en charge en ambulatoire et doivent être isolées à domicile, idéalement dans une pièce à part (une chambre), pour une durée bien déterminée le temps du traitement. Cela va permettre de résoudre le problème de places dans les structures sanitaires habilitées et rendre plus efficient, le combat contre le coronavirus.

Cette méthode qui a fait ses preuves ailleurs, permet de limiter le nombre de décès, et sera adoptée en cas d’augmentation du pic de la maladie au Gabon, si elle est validée par le comité de réflexion.

Freddy MOUSSOUNDA

Livraison
Urban FM