ANGTI: 50% de salariés en chômage technique dès ce 10 juillet

Bogdan Sgarcitu, le directeur général de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), a envoyé, ce mercredi 10 juillet 2019, en chômage technique près de 50% des effectifs de l’entreprise qu’il dirige, toutes catégories confondues.

Dans une note de service publiée ce mercredi 10 juillet, qu’il a signé, le patron de l’ANGTI en envoyé à la maison quasiment la moitié de toute la société. Les employés de l’ex-fleuron des entreprises locales, ont trois mois à réfléchir sur leur sort et sur les promesses de Bogdan Sgarcitu.

La direction générale a informé l’ensemble du personnel que plusieurs raisons, l’ont obligé à se délester de près de la moitié de son personnel, soit 105 personnes. ”Les difficultés économiques actuelles de l’agence; la situation financière globale difficile occasionnant des difficultés à assurer les charges liées au fonctionnement de l’Agence, notamment les salaires des employés; les retards et l’insuffisance des fonds mis mensuellement à disposition de l’Agence pour assurer pleinement son fonctionnement; la dégradation du climat social résultant des retards récurrents de salaires et des difficultés que rencontre l’Agence pour le règlement des cotisations sociales du personnel auprès de la CNSS et de la CNAMGS”.

L’ANGTI était aussi devenue un mauvais payeur de la Caisse nationale de sécurité sociale.

Bogdan Sgarcitu, a promis qu’après trois mois, le rêve est permis. Tout n’est donc pas perdu. Mais rien n’est acquis. ”Une partie du personnel sans distinction de catégorie socioprofessionnelles, de fonction et de direction d’affection sera mis en congé pour une durée de trois mois, en fonction de l’évolution de la situation”.

Ce sont 105 salariés qui vont se retrouver sur le carreau trois mois durant, précise la note de service. ”Le nombre de salariés concernés par cette mesure est de 105 employés, soit près de 50% des effectifs”.

Si les salariés non concernés par cette mesure vont rester ”en poste pendant cette période pour nécessité de service”, les autres percevront une petite rémunération pour ne pas mettre leurs familles dans le désarroi total. ”Le personnel concerné par le congé technique percevra au titre de sa rémunération une indemnité correspondant à un pourcentage du salaire de base+ prime de logement”.

Toutes les autres indemnités et primes ne seront pas perçues pendant c’est cette période.

Pour ceux qui avaient les plus bas salaires, l’ANGTI ne les laisse pas dans une précarité inquiétante. ”L’Agence s’engage à assurer un minimum de 100.000 FCFA pour les revenus les moins importants”, a rassuré Bogdan Sgarcitu.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.