Brice Laccruche Alihanga «  Nous n’allons peut-être pas tout faire, mais nous ne vous mentirons pas »

Depuis 2009, le Haut-Ogooué a beaucoup donné et beaucoup attendu mais je n’ai pas fait assez” partageant des confidences du Distingué Camarade Président du Parti Démocratique Gabonais aux populations d’Okondja, Akiéni, Ngouoni venues en grand nombre venu écouter, Brice Laccruche Alihanga n’a pas fait dans la dentelle pour partager l’ambition du parti de masse pour la province du Haut-Ogooué.

Reconnaissant tour à tour que des choses ont été faites mais qu’il fallait encore en faire plus, c’est un contrat de confiance de confiance que le membre permanent du comité politique du PDG est venue signer avec les populations du Haut-Ogooué ” qui ont toujours répondu de manière significative chaque fois que cela était nécessaire.”

” Le Haut Ogooué n’est pas au niveau que le chef de l’Etat voudrait”

La délégation des membres du comité permanent du bureau politique de la province du haut-ogooué est allée respectivement à la rencontre des populations d’Okondja, d’Akiéni et Ngouoni pour à la fois porter le message du distingué camarade Ali BONGO ONDIMBA et écouter leurs doléances. Lors des différentes allocutions, les autorités locales n’ont pas manqué de souligner la dynamique de changement impulser pour ALI BONGO à travers le renouvellement des structures et la nomination de plusieurs fils de la province aux hautes responsabilités au sein du PDG. Une dynamique dont le but assumé est d’améliorer les conditions de vie des populations du Haut-Ogooué.

Le VRP d’occasion d’Ali Bongo Ondimba qui conduisait une importante délégation a réitéré la volonté du DCP de mener plus de projets en faveur des fils et filles de la province comme dans les autres localités du pays. « Nous n’allons peut-être pas tout faire, mais nous ne vous mentirons pas » a déclaré le CDPR Brice LACRUCHE ALIHANGA,

Outre, les valeurs de solidarité et d’entre aide, le message d’ALI BONGO aux populations, s’est axé sur l’action immédiate et urgente pour répondre aux nombreux problèmes auxquels le G2 fait face. Plus d’actes moins de paroles comme l’a rappelé le Directeur de Cabinet du DCP à chacune des étapes de cette tournée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.