CNAMGS: Le projet “Fonds 4” une série d’innovations au profit de la couverture sociale.

Après 5 années de réflexion, l’étude actuarielle technique du fond 4 de la Cnamgs a été présentée et remis officiellement au Directeur Général de la structure ce 6 juin 2019. Un projet novateur qui vise à enrôler une autre couche de la société en dehors des économiquement faibles, des fonctionnaires et des travailleurs publics.

Les petits commerçants, carreleurs, maçons, cordonniers, employés de maison, agriculteurs…bref la couche sociale exerçant dans les petits métiers et les résidents étrangers, voilà ceux qui seront dans un avenir proche, concernés par le nouveau produit de la CNAMGS (Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale), présenté ce jour en présence du ministre délégué en charge de la protection sociale et de la Solidarité nationale, Jonathan Ndoutoume Ngome.

Ce projet de l’étude actuarielle technique fond 4, peaufiné et remis au directeur général de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoue par le directeur de la structure Stratec-arc, Alexis Rechain, prévoit déjà de nouvelles perspectives pour les nouveaux concernés. “Les étrangers qui vivent au Gabon, pour bénéficier de la couverture sociale, devront présenter leur carte de séjour. Ce qui suscitera un partenariat avec la DGDI pour qu’un guichet d’enrôlement soit présent dans leurs locaux”, explique le coordonnateur de ce projet fond 4, Pierre-parfait Gondjout qui, en poursuivant précise que ce programme va bénéficier également d’un nouveau mode de payement en plus du virement, du chèque et du liquide déjà existants. “Pour faciliter les choses aux nouveaux assurés qui n’ont pas d’adresse spécifique, la CNAMGS va mettre à leur disposition le paiement par mobile money ce qui sera également valable pour les autres projets que nous avons déjà mis en place”.

Sur la question des coûts, Pierre-parfait Gondjout s’est prononcé sous réserve que le décret d’application soit pris par l’Etat. “Nous avons sectionné en 3 catégories cette couche de la société et je puis vous assurer que les coûts seront supportables et par tous”.


Sachant que la CNAMGS a déjà mis en place le Fond 3 pour des gabonais économiquement faibles, le Fond 2 pour les travailleurs fonctionnaires et le Fond 1 pour ceux du secteur privé et parapublic, ce Fond 4 qui est une initiative du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, vient compléter la liste des projets déjà réalisés ou pas du programme “Anissa 22” pour un travail efficace et efficient de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale.


Pierre Rolland.

Leave a Reply

Your email address will not be published.