COMMUNIQUÉ DE PRESSE : LA CDC REPREND LA MAIN SUR LA CITÉ MAGNOLIA

Libreville 29/06/2020Dans le cadre de la gestion de la Cité MAGNOLIA, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), à travers sa filiale immobilière Avorbam Investissements, a décidé dès janvier 2020, d’accélérer le rythme de construction des 200 logements prévus pour ce projet.

Dès le 7 janvier, une réunion avait été organisée entre la CDC, le maître d’œuvre et les trois entreprises adjudicataires, notamment Nebulia Group, GFRA BTP et la Compagnie de Construction de l’Ogooué, afin de faire un état des lieux du projet et comprendre les raisons de la non-livraison des maisons en juin 2019, première date estimée.

Contrairement aux informations qui annonçaient un état d’avancement des travaux de construction de 80 à 90%, une contre-expertise et une visite sur le terrain ont dévoilé une tout autre réalité. En effet, plus de la moitié des logements en construction ne sont pas habitables et le cahier de charges n’a pas été respecté conformément au contrat qui lie la Caisse des Dépôts et Consignations aux entreprises adjudicataires.

Par ailleurs, la Caisse des Dépôts et Consignations a payé l’intégralité des sommes prévues, hors garantie de non-exécution (moyenne de 95%) depuis décembre 2019, afin de ne pas perdre la confiance en elle placée par les plus Hautes autorités et dans l’optique de répondre aux attentes des populations gabonaises. Un geste financier qui aurait dû permettre à Nebulia Group, GFRA BTP et la Compagnie de Construction de l’Ogooué d’accélérer et de parachever les travaux, puis de livrer les logements le 1er février dernier, délai de rigueur conformément aux engagements pris le 7 janvier 2020 par ces dernières.

Face au non respect de ces engagements, la Caisse des Dépôts et Consignations a décidé de leur adresser des mises en demeure de reprendre les travaux les 19 mai et 12 juin derniers. Ayant constaté qu’aucune reprise formelle des travaux n’était effective (constat d’hussier à l’appui) en dépit des assurances données par les entreprises adjudicataires, la CDC a repris le site de la Cité MAGNOLIA, désormais sous surveillance policière, en attendant la reprise des travaux dans les plus brefs délais par des nouvelles structures, dans le respect du Code des marchés publics.

Pour rappel, la CDC est soumise au Code des marchés publics et est liée aux entreprises adjudicataires par un contrat qui exige de ces dernières qu’elles « assument la garde et la protection de leurs matériels, matériaux, installations, travaux, équipements, même si ceux-ci ont été payés en tout ou partie par le Maître d’ouvrage (CDC) ». Ainsi Nebulia Group, GFRA BTP et la Compagnie de Construction de l’Ogooué étaient jusque-là seules responsables de leurs chantiers respectifs.

Contact presse :
Ferdinand DEMBA (GLOBAL MEDIA TIME) GSM : 066 77 10 67 / 074 92 12 77
Courriel : fdemba@globalmediatime.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.