ECONOMIE : LE CONFINEMENT FAIT LES BONNES AFFAIRES DE LA SEEG

Selon Econfin, notre confrère spécialisé, la production électrique au Gabon a connu une croissance de 4.1 % au premier trimestre s’élevant à 637 GWh pour une hausse de 3,2 % à 454 GWh de la quantité d’énergie distribué.

Ces bons chiffres, seraient dû selon Ecofin aux mesure de confinement des ménages, en effet cette période à favorisée une forte consommation énergétique chez les populations.

Cette observation est étayée par la note de conjoncture sectorielle émise par la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale « Cette évolution résulte à la fois de l’amélioration des performances de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et de la Société du patrimoine (l’un des actionnaires de la SEEG Ndlr). », affirme la note.

La production totale de l’électricité s’est relevée de 4,1% à 637 GWh, au cours des trois premiers mois de 2020. Cette évolution résulte à la fois de l’amélioration des performances de la SEEG et de la Société de Patrimoine. Parallèlement, le volume facturé hors cession s’est accru de 3,2% à 454 GWh. Cette bonne performance est corrélée à la fermeté de la demande des ménages, en liaison avec le confinement des populations en mars (+7,4% du nombre d’abonnés). Le chiffre d’affaires de la SEEG augmenté de 1,3 % à 46,6 milliards FCFA

 « grâce à la hausse des volumes vendus, malgré la baisse des ventes moyenne tension liée à l’arrêt et/ou ralentissement de l’activité dans plusieurs secteurs de l’économie pour crise sanitaire. » 

Leave a Reply

Your email address will not be published.