GABON-CAMEROUN : LE TRACÉ DE LA FRONTIÈRE AVEC LES EXPERTS

La frontière de plus de 200 kilomètres que le Gabon partage avec le Cameroun est en train disparaître avec le temps. C’est l’importance de la rencontre des experts gabonais Victor Mbira et camerounais Louis Degonzac Anicet Ndjana, qui a eu lieu à kyé-Ossi, dans le département de la vallée du Ntem, au sud du Cameroun.

Le Gabon et le Cameroun ont décidé d’allier leurs efforts pour lutter contre la disparition de la frontière qui les sépare. Le but est de repérer les traces de la frontière et de recenser les incompréhensions. Ce problème d’effacement de la frontière entre les deux pays est une problématique dans le nord du Gabon.

D’après les secrétaires permanents de la commission naturelle de frontière Victor Mbira et Louis Degonzac Anicet Ndjana « les deux gouvernements ont pris toutes dispositions pour que les travaux qui ont été prescrits aux experts soient conduits de manière plus efficace», en tenant compte du cours d’eau Le Ntem qui constitue une frontière naturelle qui existe.

La première phase de ces travaux consistant à la matérialisation de cette frontière a eu lieu le 4 novembre 2017. A la fin de ces travaux «il est annoncé une rencontre finale que présideront les ministres en charge de territoires des deux pays», déclare une source proche du dossier.

Berlaine MOUBOUENGOU

Leave a Reply

Your email address will not be published.