LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL CAMEROUNAIS AU COEUR DE L’EXPÉRIENCE DE MADELEINE MBORANTSUO

Le président du Conseil constitutionnel camerounais, Clément Atangana, est à Libreville. Il a déclaré le 23 septembre 2019, être venu pour s’inspirer du modèle gabonais.

Le rayonnement de Marie-Madeleine Mborantsuo inspire. Le Conseil constitutionnel camerounais a été mis en place il y a un peu plus d’un an. Il a besoin de se développer. Clément Atangana, a expliqué que son tête-à-tête avec Marie-Madeleine Mborantsuo, est une réponse à cette nécessité. ”Toutes les juridictions constitutionnelles ont des rapports entre elles, des échanges d’expériences. Comme nous sommes une toute nouvelle juridiction, nous n’avons pas encore d’expérience à proposer. C’est nous qui allons prendre les expériences chez les autres”.

La Cour constitutionnelle gabonaise a acquis ses lettres de noblesse depuis plusieurs années. Ce qui a fait dire à Clément Atangana que ”la Cour constitutionnelle gabonaise inspire le respect”.

Elle tient au respect des principes universels. ”Elle a la culture du droit, de la sauvegarde des droits humains, de la démocratie”, a renchéri le président du Conseil constitutionnel camerounais.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.