LE KEVAZINGO ABANDONNÉ EN FORÊT REVENDU AU PROFIT DES POPULATIONS VILLAGEOISES

Le ministre des Eaux et Forêts, Lee White, a fait cette annonce le mercredi 08 juillet 2020, dans une interview, à l’occasion de laquelle il a présenté les actions majeures effectuées sous sa tutelle.

Le Kevazingo, essence célèbre du Gabon très prisé en Asie, fera à n’en point douter le bonheur des populations villageoises. Le ministère des Eaux et Forêts compte récolter des fonds grâce à ce bois. « Nous devons maintenant saisir, au profit de l’Etat, toutes les billes de Kévazingo abondonées en forêt et les vendre, afin de sécuriser des fonds dont une partie devra être reversée aux populations des villages où ces arbres ont été abattus », a annoncé Lee White. L’autre partie devrait être ‘’réinvestie dans la bonne gestion de la forêt gabonaise’’, a-t-il ajouté.

Sur les actions fortes réalisées sous sa tutelle, Lee White a précisé que « la confiance des opérateurs économiques a été restaurée, aussi bien au Gabon qu’au niveau international. Ceci, afin de mettre un terme à l’exploitation illégale du bois gabonais, mais surtout s’assurer que ces activités n’impactent pas négativement la vie des populations locales ».

Le ministère a également mis en place une série d’initiatives visant à améliorer la transparence et la traçabilité dans la gestion de l’activité forestière. ‘’ Vous avez pu noter que l’affaire du Kevazingogate n’est plus d’actualité à l’international. Et avec les services du ministère de la justice, nous avons lancé le processus de valorisation des bois saisis au Port d’Owendo, il y a 15 mois’’, a tenu à préciser le ministre Lee White, dans le quotidien ‘’L’Union’’ du 08 juillet 2020.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.