Le manioc gabonais séduit les Chinois de Jinyimeng

Le géant chinois Jinyimeng Group Co.Ltd s’intéresse à la production du manioc au Gabon. Depuis sa visite de l’usine Jinyimeng group, le 16 juillet 2019, dans la province du Shandong en Chine, l’ambassadeur du Gabon en Chine, Baudelaire Ella Ndong, l’a bien compris.

L’ambassadeur du Gabon en Chine a quitté Beijing pour Lin Shu, mardi 16 juillet. L’objet de son voyage, la visite de l’usine Jinyimeng group dont les responsables sont fascinés par le manioc gabonais.

« Je suis venu apprécier par moi-même les installations et le niveau d’expertise de ces futurs investisseurs au Gabon », a-t-il déclaré.

Les opérateurs chinois courent après les déchets de manioc du Gabon utilisé comme engrais organiques au sein de leur structure, spécialisée dans la production d’alcool et d’éthanol.

Au cours de sa visite, le diplomate gabonais a pu voir la logistique et les capacités techniques énormes de ce géant chinois qui, avec 600 milliards de FCFA de chiffres d’affaires, est une référence au pays du soleil levant.

Si la compagnie tire ses matières premières sur place en Chine, Zhang Lisheng PDG et fondateur ne cache plus son intérêt vers un partenariat avec les opérateurs gabonais.

Dans le cadre de ce partenariat commandité par la chambre de commerce de Chine, Zhang Lisheng, prévoit d’entrée de jeu de construire un pont d’affaire entre les coopératives gabonaises et Jiyimeng group. A travers notamment la mise en place d’une unité technique de séchage au Gabon avant son exportation vers la Chine.

Sur le long terme, le géant chinois se voit bien implanter une usine complète comprenant toute les étapes de la chaîne de production allant de la plantation au produit fini.

Si la partie gabonaise donne son aval, c’est en perspective près de 2000 emplois indirects au Gabon qui seront créés.


Rhona Charline M’WENKONDET

Leave a Reply

Your email address will not be published.