LES ENTREPRISES FRANÇAISES EN PROSPECTION AU GABON

Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, et quelques membres du gouvernement ont échangé lundi 7 octobre 2019 avec des chefs d’entreprises françaises, lors d’un déjeuner de travail, sur des problématiques relatives au cadre des affaires et à la dette.

Les préoccupations des chefs d’entreprises étaient au centre des débats. « C’était un dialogue entre deux vieux amis c’est une tradition de nous retrouver chaque année pour échanger sur la situation économique du pays, et sur les perspectives. Le gouvernement a aussi écouté leurs préoccupations. Cela a été aussi l’occasion pour le gouvernement de présenter les réformes que nous sommes en train de faire pour le monde économique », a déclaré le chef du gouvernement.

Parmi les nombreuses préoccupations des conseillers du commerce extérieur de la France, on note la dette intérieure. « Les préoccupations des opérateurs économiques sont connues. C’est d’abord le sempiternel problème de la dette intérieure qui n’est pas payée, et l’environnement des affaires qui s’en trouve pénalisé. Nous avons dit tous les efforts que le gouvernement fait pour apurer cette dette. Nous nous sommes compris et nous savons que nous devons avancer ensemble », a précisé Julien Nkoghe Bekale.

La partie française a été satisfaite des débats. « Nous sommes tout à fait satisfaits de cette réunion avec un vœu que la reprise de cette tradition soit maintenue », a fait savoir l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.