MAIRIE DE LIBREVILLE : 21 MILLIARDS D’IMPAYES A LA CNSS

La mairie de Libreville a accumulé la somme de 21 milliards FCFA de cotisations impayées à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Révolté, L’Observatoire des assurés sociaux du Gabon (ODASGA) menace de porter plainte si cette situation n’est pas résolue.

«La dette de la mairie vis-à-vis de la CNSS, au titre des cotisations non reversées, s’élèverait à la somme totale de 21,4 milliards de francs CFA», a notifié le président de L’ODASGA, à la mairie de Libreville, par écrit, invitant ainsi les autorités municipales en tête desquelles le maire, Léandre Nzue, à solder cette dette au risque de voir la mairie être traînée en justice.

Les cotisations sociales sont prélevées par la CNSS pour payer les pensions et les rentes. Comment comprendre que la mairie de Libreville qui emploie des milliers de personnes ne puisse pas s’acquitter de ses cotisations ? «Cette situation porte une atteinte directe aux prestations sociales attendues par les salariés de la mairie de Libreville», dixit le président de l’ODASGA dans son courrier.

On se souvient encore du remue-ménage à la CNSS du fait de la trimestrialisation des pensions. Un épisode qui, d’après l’ancienne directrice générale, Nicole Asselé était en partie, causé par les dettes accumulées. Sommée de solder sa dette comment réagira la mairie face à cette situation ?

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.